Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

Acouphènes : oublier le bruit c’est possible grâce à différentes techniques

Selon le Docteur Marie-José Fraysse, ORL et présidente de l’Association française des équipes pluridisciplinaires en acouphénologie ( Afrepa), faire un bilan complet chez l’ORL pour déterminer l’origine des acouphènes et déterminer le retentissement sur l’anxiété, le sommeil et la fatigue est obligatoire pour toutes les personnes qui en souffrent. Selon le diagnostic, le médecin sera plus apte à orienter le patient sur la meilleure technique pour oublier les bruits. En plus à l’exception des thérapies cognitives comportementales conduites par un psychiatre, c’est rare que ces techniques ne soient pas prises en charge par la sécurité sociale.

La thérapie sonore
La patient écoute un son neutre comme le bruit de la nature (eau, vague…) ou un ‘bruit blanc’ quasi inaudible et proche de l’intensité sonore de l’acouphène à un volume très faible mais toujours au-dessous de l’intensité de l’acouphène. La technique permet au patient d’oublier le bruit de l’acouphène si elle est utilisée quotidiennement pendant au moins 6 mois ou un an. Environ 70% des patients ressentent une amélioration après cette technique.

L’ostéopathie ou chiropraxie
C’est une technique qui consiste à manipuler et réduire les tensions. Le praticien pratique des pressions et des manipulations douces au niveau des cervicales et des mâchoires pour débloquer les tensions près de l’oreille. Trois séances en moyenne sont nécessaires pour un résultat et le coût d’une séance est entre 40 à 80 euros.

La sophrologie
Après avoir été examiné par le sophrologue, le patient fait des exercices de relaxation dynamique et de visualisation. Par exemple, il faut inspirer par le nez en gonflant le ventre et retenir sa respiration en contractant tous les muscles du corps puis souffler par la bouche avec l’intention mentale d’évacuer toutes les tensions. Ou bien imaginer un endroit où l’on se procure du bien-être et se ressourcer. Trois à six séances sont conseillées pour un bon résultat et il faut compter entre 45 et 70 euros la séance.

La thérapie comportementale et cognitive ou TCC
L’objectif de cette thérapie est d’expliquer au patient le mécanisme de l’acouphène puis d’identifier les idées et les traumatismes qui l’entretiennent. Il faut compter entre 5 à 12 séances de thérapie pour 50 à 100 euros la séance individuelle et 30 à 50 euros la séance en groupe. Les exercices proposés visent à changer les croyances concernant l’acouphène c'est-à-dire réussir à ne plus entendre les bruits en visualisant des endroits reposants ou en apprenant des techniques de relaxation.