Le guide de votre bien-être à domicile

Acouphène

Les acouphènes, ces bruits qui rendent fou

oreille

© Piotr Marcinski - Fotolia.com

En France, ce sont plus de 6 millions de personnes qui sont touchées par des perceptions auditives constantes insupportables, soit près de 15 à 18 % de la population.
  1. Acouphènes : Comment les définir ?
  2. Acouphènes : quelles sont les causes ?
  3. Acouphènes : comment les éviter ?

Les acouphènes peuvent survenir à tout âge, mais touchent principalement des personnes de plus de cinquante ans. Ils se définissent comme des sons « fantômes » internes et constants, tintements, bourdonnements ou sifflements n’ayant aucun lien avec l’environnement sonore extérieur. Leur intensité peut être très variable et les personnes atteintes sont réellement perturbées dans leur vie de tous les jours, dans la qualité de leur sommeil et dans leur équilibre mental

l.

Acouphènes : Comment les définir ?

D’après l’analyse médicale du Professeur Jastreboff, en 1980 : « Les acouphènes sont directement liés à un dysfonctionnement et à l’usure prématurée de la fonction auditive par la transmission des sons du cerveau ». En effet les neurones auditifs émettent en permanence des signaux dont nous n’avons pas la perception grâce à l’action de filtres auditifs.

La perception auditive de ces sons internes est le résultat de la détérioration de ces filtres. L’acouphénique devient hypersensible à ces bruits et finit par focaliser excessivement son attention jusqu’à ne plus entendre les bruits venant du monde extérieur.

Acouphènes : quelles sont les causes ?

On peut se poser la question : « comment ces filtres ou tissus auditifs peuvent-ils s’abimer chez certaines personnes et pas d’autres ? » La première cause de crises d’acouphènes est sans conteste l’exposition constante au bruit ou à des effets sonores importants comme lors des concerts ou des explosions de pétards...

L’apparition des acouphènes peut aussi être dûe à un traumatisme psychologique, à la prise de médicaments toxiques pour l’organe auditif, à des pathologies du système circulatoire ou osseux ou encore à des maladies comme l’hypertension, le diabète ou une affection maligne de l’oreille (tumeur). Les acouphènes sont responsables de désagréments divers diminuant considérablement la qualité de vie comme des nausées, des vertiges, des problèmes d’équilibre, de somnolence, d’insomnie et de dépression.

Acouphènes : comment les éviter ?

Selon les recherches et les constatations de l’association France Acouphènes, nous avons tous un capital « audition » à sauvegarder tout au long de notre vie. Pour le protéger et éviter la survenue d’acouphènes, il est important d’avoir une bonne hygiène de vie, mais surtout de limiter les surdoses sonores périodiques (baladeur MP3 sur les oreilles) ou persistantes (sur le lieu du travail) en se protégeant les oreilles avec un casque anti-bruit ou en portant des boules d’oreilles en mousse ou filtre…